Le 2 avril 2015 c'est la journée mondiale de sensibilisation de l'Autisme. Si vous ne savez pas ce que c'est, c'est l’occasion de vous informer, car c'est un handicap qui touche de plus en plus de personne (on né avec, cela ne s'attrape pas).
La France à encore 15 ans de retard en terme de moyens humains et financiers pour la prise en charge, ainsi qu'en termes dogmatiques. Ce n'est pas une maladie mentale, je dirais que c'est une organisation cognitive du cerveau différente de celle des humains neurotypiques.

En 2015, on traite aussi bien nos Autistes que nos Alzheimers, malgré les "plans Autisme" des gouvernements, il existe de très bonnes structures mais avec un nombres de places à des années lumière du besoins, des familles, des humains.
L’État sait débloquer "les milliards" quand il veut, mais pour ces deux handicaps impliquant des êtres sans défenses, il fait de beau effets d'annonces et dans les faits on en trouve que des miettes.

Alors il faut sensibiliser!
On sera tous concerné de près ou de loin car les cas augmentes chaque année.